Ephatta : le visage numérique de l’hospitalité chrétienne

Inscrits avec mon époux sur le site d’hospitalité chrétienne Ephatta depuis presque 1 an, nous avons, il y a quelques jours reçus nos premiers hôtes.

diner-raspberry-ketone-france

Il y a quelques semaines, un mail arrive dans ma boîte, Hugues et Elisabeth nous demandent l’hospitalité pour une nuit afin de faire une halte en rendant visite à leur famille en Angleterre. Après quelques échanges, c’est convenu, ils séjourneront une nuit à la maison avant de prendre le ferry pour l’Angleterre. Ils arriveront en soirée, nous leur proposons de partager le dîner avant de leur offrir le gîte.

Le soir venu, alors que la maison est prête à les accueillir, que le dîner est prêt, les enfants sont encore un peu dubitatifs sur l’idée que nos invités du jour sont des inconnus. De notre côté, nous avons le sentiment que nous attendons des amis à dîner, nous sommes surtout impatients.

Une voiture se gare dans la cour, c’est eux. Nous allons à leur rencontre et naturellement les salutations se font. On se fait la bise et on se tutoie d’un commun accord, la glace est brisée. Ils arrivent les bras chargés : champagne, fromage local, petit cadeau fait maison. Nous sommes détendus, ils évoluent dans la maison, sont souriants, comme des amis arrivants dans une maison connue. Nous passons au salon pour un petit apéritif avant le dîner. Les discussions s’enchaînent naturellement, le boulot, les passions, les voyages, mais aussi la foi, la politique. Nous apprenons qu’ils ne sont pas à leur coup d’essai, ils sont déjà partis via Ephatta et pratiquent régulièrement le couchsurfing.

Nous passons à table, pas un silence gênant à l’horizon, nous nous découvrons, le courant passe bien, nous profitons des quelques heures à vivre ensemble. Demain ils doivent partir avant l’aurore. Les rires et les anecdotes défilent, le temps aussi ! Elisabeth ne cache plus sa fatigue, et moi non plus ! Il est déjà 1 heure du matin, la nuit va être très courte. Un dernier digestif local et tout le monde au lit ! Nous les installons dans le gîte, que nous louons depuis un an à des couples de passage.

Le lendemain, nous nous levons, ils sont déjà loin. Ils ont laissés quelques mots sur le livre d’or habituellement réservé à nos clients. Des mots plus personnels, plus touchants que d’habitude. Elisabeth et Hugues ne sont pas juste venus, on s’est connu et ça chance tout. Nous nous souviendrons de cette belle parenthèse.

La semaine prochaine, je change de camp, je vais séjourner pour une nuit chez Christine. J’espère être à la hauteur d’Elisabeth et Hugues.

Plus de renseignements sur www.ephatta.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s